Éditeur 2021 : à Contresens Éditions

Les auteurs

Lou Ardan (Kévin Brémieux)

Lou Ardan, illustrateur passionné, crée des univers peuplés de nains, de guerriers, d’animaux fantastiques, sortis tout droit de son imagination. Artiste autodidacte, à l’aise dans le noir et blanc comme dans la couleur, il n’hésite jamais à transmettre son savoir-faire et sa passion auprès d’un public varié, des écoliers aux amateurs, souhaitant s’essayer au dessin lors des ateliers qu’il anime. Vous pourrez régulièrement le croiser lors des salons du livre ou des festivals fantastiques comme Trolls et Légendes ou encore Atrebatia, escales imaginaires… Filant la route, papier, crayons et pochette à dessin sur l’épaule, Lou Ardan présente régulièrement son travail en France et en Belgique. Il illustre de nombreux supports, de l’affiche officielle de festivals à la couverture de romans en passant par la réalisation de pochettes d’albums musicaux. Enfin, Il travaille à ses propres projets en lien avec des maisons d’édition et en partenariat avec d’autres artistes. Rêveur plein de surprises, son actualité artistique ne manque pas de satisfaire le fan de fantasy, comme les plus jeunes lecteurs grâce aux collections jeunesse qu’il illustre.

Livres illustrés

  • Miss Zombie, détective décharnée (Aux éditions Séma)
  • Le secret de Magdalena (À Contresens Éditions)
  • Le voyage d’Hermine (À Contresens Éditions)
  • Le Dragon de Bacronos (Livr’s Editions)
  • La complainte de Willy (À Contresens Éditions)
  • La collection Tom et Molly (À Contresens Éditions)
  • La BD L’héritier du roi Arthur (À Contresens Éditions)

 


Pierre Commeine

Pierre Commeine consacre l’essentiel de son temps à ses passions : l’histoire et en particulier le conflit de la première guerre mondiale, la photo, la peinture et l’écriture.

C’est ainsi qu’il a publié plusieurs ouvrages : 1914–1917 Autres regards, récit qui donne la parole à un brancardier allemand et offre en conséquence une vision nouvelle, plus humaine de ce conflit, L’oubliée de Monterfil, Une rose en automne et Chemin d’absence qui constituent trois romans historiques inspirés de faits réels.

2017 verra naître Cathédrale de Soissons – De l’ombre à la lumière, un livre photo présenté comme la promenade d’un pèlerin au sein de la cathédrale. Peu de texte, mais une méditation par l’image qui guide invite le lecteur à un temps de repos.

Puis en 2018 est édité un livre de photos, La Voyageuse du Centenaire, destiné à rendre hommages aux soldats américains tués au cours de la première guerre entre Château-Thierry et Soissons. Cet ouvrage comporte aussi des textes en vers écrits par Joël Lévêque et traduits par Cordelia Roosevelt, parente de Quentin Roosevelt, aviateur abattu près de Château-Thierry.

Naîtront ensuite d’autres romans, Le Jedburgh, Orages et silences puis Leo Kyle infirmier néozélandais.


Abel D’Halluin

Avec une maman poète et un papa historien, Abel a eu, depuis le plus jeune âge, le plaisir de vivre chez sa grand-mère des aventures passionnantes. Elle lui a prodigué une ouverture vers la nature, l’amour des vieux livres et l’art de raconter les histoires. C’est pour cela que dès ses dix ans, Abel écrit, dessine, invente des contes pour terroriser ses cousines. Puis, s’inspirant de littérature anglo-saxonne, il commence ses premiers livres, tous sur le thème du suspens ou du fantastique. S’il se destine à une carrière d’enseignant et plus tard à celle de directeur d’école, l’écriture et les légendes le passionnent toujours autant. C’est tout d’abord la mythologie celtique qui va l’attirer, et il écrira une comédie musicale portant le nom d’ « Avalon » ; cette expérience lui donnera l’idée d’en faire un roman. Après quelques années, les premiers livres sont édités, et la quadrilogie « Avalon – reliquaires » est lancée ! Très heureux de faire partie des éditions A Contresens, Abel présentera son épopée celtique, mais aussi les autres récits fantastiques qu’il a en réserve…


Corentin Lecorsier

Corentin Lecorsier est un illustrateur et coloriste né en 1989. Après de longues études de cinéma et une spécialisation en animation, en parallèle avec une formation d’art appliqué, Corentin se tourne vers la bande dessinée en répondant à un appel à projet, marquant le début de sa collaboration avec Emmanuel Beaudry. Son style, lui permettant d’étancher sa créativité et sa curiosité tous azimuts, mélange l’héritage des premiers cours que ses parents lui ont dispensé et ses influences artistiques classiques et contemporaines. Amateur de polar, d’horreur et de SF, il est capable d’adapter son style graphique en fonction du projet. Passant ainsi facilement d’un thriller Quatre larmes sur un voile de nylon rouge au conte illustré Conte d’Ocitarina, il publie en 2019 une BD : Tolkien et la Bataille de la Somme – Dans un trou sous la terre.


Mélanie Rennesson

Soissonnaise de naissance, Mélanie Rennesson passera toute son enfance à chercher un moyen d’alimenter sa curiosité et son imaginaire. Avide de découvertes, elle se lancera dans la musique et expérimentera différents sports. Les études d’arts plastiques qu’elle suit lui permettent de compléter ses connaissances dans le domaine de la créativité. Dessin, peinture et photographie prennent alors une place importante dans sa vie. Habitée par un désir de partager ses passions et ses connaissances, elle deviendra professeur des écoles. À la naissance de son fils, elle se découvre une nouvelle passion : l’écriture. Après la sortie de ses deux premiers romans, Mélanie rencontre les éditions À Contresens avec qui s’engage une nouvelle aventure, faite de passion, de dynamisme et d’un véritable travail littéraire. Elle se spécialise alors dans le roman policier (Zoprane test 32 – 2017 et Anastasis, projet A.E. – 2019) mélangeant suspense, romance et imaginaire.


Sylain Rumello

Né en 1978 à Toulon, Sylvain Rumello est un enfant particulièrement rêveur, grand amateur de romans d’aventures, de science-fiction et d’héroïc fantasy, ainsi qu’un lecteur boulimique de bandes dessinées, qui abreuve dès son plus jeune âge ses parents et ses copains de récits imaginaires, écrits ou dessinés.

À l’issu de son cursus d’étudiant, il est muté à Lyon, puis Creil, en Picardie. Il y exerce en collège, auprès d’un public souvent en difficulté qu’il a à cœur de réconcilier avec la littérature.

Durant toutes ces années, il développe plusieurs univers narratifs en puisant son inspiration aussi bien au sein de ses lectures que dans les arts martiaux, qu’il enseigne. Désireux de partager ses histoires, et d’améliorer son savoir-faire d’illustrateur autodidacte, il entame pour cela une formation de trois ans auprès de l’école Lignes et Formations en illustration et bandes dessinées, puis se met à la recherche d’un éditeur.

Sa rencontre avec les éditions A Contresens lui offre cette opportunité à travers un conte illustré pour petits et grands : Le Petit Homme qui rêvait trop. Puis naîtront diverses collections de romans jeunesse illustrés : « Chroniques des mille cascades », « Sagesses des mille cascades », « Book Boy » ainsi que la collection d’albums pour les plus petits « Prudence et Timéo, dompteurs de monstres ».


Aline Sarreau

Née à Soissons en 1984, Aline Sarreau effectuera la majeure partie de ses études en Picardie et élira plus tard domicile à La Ferté-Milon (Aisne) avec son mari et ses enfants.

Adolescente, elle adorait rêver mais n’osait partager ses pensées. Ce temps de rêverie, arraché à une vie trépidante a vite été alimenté par la passion pour la lecture.

Après la naissance de sa fille, un bouleversement s’opère. Des rêves anciens remontent à la surface. L’envie de créer un monde imaginaire dans lequel sa fille, et d’une façon générale tous les enfants, pourraient se réfugier, se projeter, devient de plus en plus fort.

Elle se lance secrètement dans l’écriture. Quatre années s’écouleront avant qu’elle n’ose faire lire à son entourage son premier roman jeunesse Chloé, l’apprentie sorcière. Grâce aux encouragements de ses proches, elle part à la recherche d’un éditeur et rencontre les éditions A Contresens.

L’aventure débute. Soutenue par la mutualité française de Picardie elle fait découvrir gracieusement le roman dans les services pédiatriques de cette région.

La vie bouillonnante de la maison d’édition, qui devient une seconde famille, la pousse à continuer. Depuis, sont parus 7 autres tomes des « aventures de Chloé »…


Mathieu Valentin

Habité depuis toujours par un réel besoin d’évasion, Mathieu Valentin aborde l’écriture à l’âge de 16 ans. Trois romans verront le jour mais ne seront que très peu dévoilés. En 2006, avec l’apparition de l’idée de créer une saga d’heroic fantasy « Le Quatrième Ordre », un projet d’une toute autre ampleur commence.

Le sujet de sa thèse de doctorat – l’image de la pharmacie au XIXème à travers les écrits de Maupassant – se fera remarquer pour ses deux facettes, littéraire et scientifique. Les encouragements de son jury, le soutien de sa famille, de ses amis, lui ouvrent les yeux. Le désir de se lancer dans l’aventure de l’édition et du partage de ses histoires est bel et bien là.

La rencontre avec les éditions A Contresens est décisive. La magie opère. À leurs côtés, le rêve d’enfant se pare de la réalité d’une véritable profession, animée de passion, de créativité, de projets sans cesse renouvelés. Naîtront ainsi les 4 tomes du quatrième Ordre : Rencontres (2014), Résurrections (2015), Frontières (2016) et Résistances (2017).

Deux autres ouvrages d’aventure et d’anticipation verront également le jour : Faune (2019) et Flore (2020)