«

»

Sep 17

Éditeur 2019 : EDI’LYBRIS

Edi’Lybris

ASSOCIATION LOI 1901

L’association EDI’LYBRIS est née en 2011 au nord de La Rochelle. Son président, Pierre Brandao, fort de trente-cinq années d’expérience, a développé un concept permettant à l’auteur chevronné ou débutant de ne pas tomber dans le piège de l’auto-édition ou du compte d’auteur. À ce jour, seize auteurs ont rejoint l’association, et une trentaine de titres est sortie des presses.

Pour plus d’informations : edilybris79bbox.fr ou sur le site : http://www.edilybris.fr

BENARD Philippe dit BAYFEEL

Édité chez : EDI’LYBRIS

e-mail : bayfeel@hotmail.com

Roman d’anticipation et historique : L’Ange du Diable, paru en juin 2019.

  • Image de couverture : L-ange-du-diable.jpg

  • Photo de l’auteur : Bayfeel.jpg

Biographie : « L’Ange du Diable » est le premier roman de Jocelyn Maily. Nouvelliste, musicien, père de famille comblé, Bayfeel consacre aussi une partie de son temps pour exercer son métier de policier. Son écriture est riche, son sens de la répartie surprenant. Il se joue des expressions et malgré le sujet sérieux dont il est question, l’humour est omniprésent ce qui rend la lecture très agréable.

L’ange du diable

Maxime, dès la prime enfance, est un révolté de la vie, depuis que la Première guerre mondiale lui a « pris » son père. Adolescent, un événement extraordinaire va bouleverser son existence : il aura le don de s’accaparer les consciences des autres, rendant ses victimes en état de léthargie mortel. Muni et usant de ce pouvoir peu commun, Maxime traversera la Seconde guerre mondiale et l’après-guerre, se hissant à un très haut niveau de notoriété. Mais, jusqu’où ira-t-il ?

 

 

 

 

 


Jocelyn MAILY

Édité chez : EDI’LYBRIS

e-mail : loozanajoss@hotmail.fr

Roman d’aventure : LOOZANA BLUES, paru en novembre 2014.

Biographie

« Loozana blues » est le premier roman de Jocelyn Maily. L’auteur, rédacteur au sein de la sous-préfecture de Reims, est un habitué du verbe maîtrisé. Passionné de la culture américaine, il effectue de fréquents séjours outre-Atlantique et s’il nourrit son imaginaire des contrées magnifiques rencontrées, il n’oublie pas d’ajouter à sa palette les mœurs et coutumes d’un alabamais ou d’un louisianais côtoyé au hasard de ses pérégrinations. Tout cela transpire dans son récit.

 

Loozana blues

On n’a pas idée de ce que l’on peut trouver dans une casse automobile… Le héros de « Loozana blues » va vite déchanter, en trouvant une photo coincée dans une boite à gant… Le malaise de la scène qui y est représentée va le pousser rapidement à prendre les chemins de la Louisiane. Mais sa quête de vérité ne sera pas du goût des autochtones, surtout au moment où une campagne pour des élections sont menées tambour battant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.