«

»

Oct 10

Catherine Grangeard

Catherine Grangeard est une psychanalyste engagée dans les questions de corps.

Après de nombreux articles et deux essais, voilà un roman pour se sentir bien dans sa peau quand on ne rentre pas dans les normes de beauté. La femme qui voit de l’autre côté du miroir publié aux éditions Eyrolles en juin 2018 est co- écrit avec la journaliste Daphnée Leportois dont les articles visent à faire sauter les tabous autour de notre corps et de notre sexualité, pour en finir avec les complexes qui nous pèsent. 

Ce roman à quatre mains raconte l’histoire de Lucie, une jeune femme de 25 ans qui voit le monde à travers un miroir grossissant. Pour elle, la vie se résume à deux chiffres. Sa taille et son poids. Lucie se voit en effet comme « une grosse » qui doit perdre à tout prix vingt à trente kilos. Alors, pour son anniversaire, elle décide de prendre le problème à bras le corps et de s’offrir une chirurgie de l’obésité.

Dans le protocole : un rendez-vous avec une psy.

Pour Lucie, il s’agit d’obtenir une signature afin d’autoriser l’opération.

Sauf que rien ne se passe comme prévu. Chez la psy, on ne parle plus de son poids mais d’elle… Eh oui, elle n’est pas qu’un corps à ranger dans la case « obésité modérée ». Peu à peu, Lucie se redécouvre. Elle qui prenait du poids reprend des forces ! Le cheminement de cette héroïne suscite de nombreux questionnements. ‍La femme qui voit de l’autre côté du miroir aidera toutes les personnes qui sortent des normes à se débarrasser des injonctions qui leur sont faites.

Communiqué de presse : La femme qui voit de l-autre cote du miroir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.